Voici une façon de se démaquiller zéro déchet et zéro produits toxique qui vous laissera la peau douce et propre.

Pour cela il ne vous faut que 2 choses : de l’huile végétale (mais pas n’importe laquelle !) et des cotons lavables.

  • L’avantage de l’huile végétale c’est que vous pouvez la réutiliser dans d’autres recettes de cosmétiques maison, vous réduisez ainsi le nombre de produits différents dans votre salle de bain.
  • L’avantage du coton lavable c’est que vous réduisez vos déchets ! J’ai les miens depuis deux ans et ils sont en très bon état.

Comment procéder ?

Il y a généralement deux méthodes utilisées :

Méthode 1 : Avec les doigts (celle que j’utilise)

Il suffit de prendre un peu d’huile dans le creux de sa main et de frotter son visage avec. Oui oui même les yeux (bon, fermez les quand même). A ce moment-là, si vous aviez mis du mascara, vous ressemblerez à un panda. L’huile va permettre de « décoller » le maquillage.

Ensuite il n’y a plus qu’à rincer son visage pour enlever l’huile : avec de l’eau, avec un peu de savon et de l’eau, OU MIEUX avec un coton lavable qu’on aura passé simplement sous l’eau chaude. Le coton va permettre d’enlever tout le mélange huile/maquillage.

Pour enlever l’huile, on peut également imbiber le coton d’hydrolat (bleuet, rose, …).

Méthode 2 : Avec le coton

Il suffit de mettre un peu d’huile directement sur le coton et de le passer sur le visage. Après on rince ou pas son visage, au choix.

[Vous pourriez très bien vous démaquiller sans huile, en n’utilisant qu’un coton lavable, mais je trouve que l’huile enlève mieux le mascara par exemple.]

Quelle huile végétale utiliser ?

Il est généralement conseillé 3 huiles pour le démaquillage :

  • l’huile de noyaux d’abricot : c’est celle conseillée par défaut, pour tous les types de peaux, elle adoucit et illumine le teint
  • l’huile d’amande douce : peu cher, douce, pour peaux normales
  • l’huile de jojoba : pour peaux normales à mixtes, elle est connu pour son effet régulateur car elle est très proche du sébum de la peau, un peu plus cher que les deux autres

Amande douce, abricot, avocat, plus qu’à choisir son huile végétale

Moi c’est l’huile d’avocat !

J’utilise de l’huile d’avocat car étant un peu épaisse j’ai l’impression qu’elle retire mieux le maquillage. En plus elle est très hydratante, je l’applique souvent le soir seule en guise de crème de nuit. Combinée avec du gel d’aloé véra elle est aussi très efficace pour apaiser les coups de soleil. Et dernier atout, on peut l’utiliser pour un masque cheveux. Elle est donc multi-fonctions ce qui est parfait pour moi qui veut diminuer le nombre de produits que j’utilise.

Dernier conseil : toujours choisir une huile de qualité (vierge, de 1ère pression à froid, bio).

Quel coton lavable ?

Il en existe en coton, en chanvre, en bambou.

J’ai acheté les miens sur ce site, ils sont en en bambou (« – Pourquoi en bambou ? » « – Parce que »).

Je les lave en même temps que mes serviettes ou mes draps et pour ne pas qu’ils se perdent dans la machine à laver, je les mets dans un petit filet pour linge délicat. S’ils ne sont plus très blanc (un passage en machine n’enlève pas toutes les marques de mascara par exemple), je les laisse tremper quelques heures dans de l’eau avec un peu de cristaux de soude (que j’utilise pour ma recette de lessive, article bientôt…) avant de les laver.

Les cotons Les Tendances d’Emma sont chouettes également, de bonne qualité et vendu avec un filet de lavable. Vous pouvez aussi en acheter ici.

[Si vous voulez une recette de démaquillant un peu plus élaborée, je vous conseille celle d’Ophélie Véron du blog Antigone XXI ici. Je ne l’utilise plus car je trouve plus simple et aussi efficace de prendre directement de l’huile végétale.]

Alors conquise ? N’est-ce pas diablement efficace ? Utilises-tu une autre méthode pour te démaquiller ?