Nature & Noisettes

Recettes et astuces pour une vie plus écolo

Rasage à l’ancienne : rétro et écolo #1 Le Matériel

Parce que la slow cosmétique et le zéro déchet ne concernent pas que les femmes, un article pour nos beaux barbus !

Je me suis intéressée sérieusement au sujet pour le cadeau d’anniversaire de Fred qui voulait passer à une façon de se raser qui produise moins de déchet et ne plus utiliser de mousse à raser aux substances douteuses.

Pour un rasage plus sain et zéro déchet, on va remplacer :

  1. Un rasoir en plastique par un rasoir de sécurité en métal
  2. Des multi-lames entourées de plastique par des lames juste en métal
  3. La mousse à raser en bombe par un savon à barbe naturel
  4. Une lotion après-rasage industrielle par une lotion après-rasage maison
  5. BONUS : Pour un rasage optimal on peut adopter un blaireau! (+ son support)

Le matos qu’il te faut

Petite présentation du matériel :

1) Le Rasoir de sécurité

Adieu les rasoirs aux lames toujours plus nombreuses et à la flexibilité toujours plus folle, on adopte le rasoir de sécurité ou DE (pour « double edge » car il y a une lame de chaque côté). C’est un peu le rasoir de nos grands-pères.

Sobriété, classe, un look rétro dans la salle de bain

En métal, il est résistant et durable, contrairement aux rasoirs multi-lames dont les parties en plastique peuvent s’abimer.

Il est facile d’utilisation car il suffit de le dévisser à la base pour ouvrir la tête et y mettre une lame.

Easy

Comment le choisir ?

C’est là que ça se corse un peu car il y a beaucoup de rasoirs différents.

Le choix dépendra de son type de barbe, de sa fréquence d’utilisation, de son expérience de rasage, de la précision de rasage que l’on souhaite, mais aussi de ses préférences dans la prise en main de l’objet : est-ce qu’on préfère un rasoir plus léger/lourd, court/long, réglable, etc.

Pour vous aider, il faut savoir qu’un rasoir peut avoir différentes caractéristiques :

  • Son montage: 2 pièces, 3 pièces ou papillon. Cela correspond aux nombre de pièces que compte votre rasoir et déterminera la façon de changer la lame. Ce n’est pas un critère déterminant car quel que soit le type de rasoir, le changement de lame se fait rapidement.
  • Sa tête: elle peut être droite (idéales pour les débutants), en peigne (plus pour les barbes épaisses), réglable, vrillée (pour les barbes dures).
  • Son peigne : fermé (pour les débutants et/ou barbe courte et rasage régulier) ou ouvert (pour les initiés et/ou barbe plus fournie)
  • Son poids: une question de feeling à la prise en main.
  • Son manche: il est plus ou moins long (la différence étant que de 2cm généralement). Là c’est le ressenti personnel également.
  • Son look: important aussi car c’est un outil que vous allez garder longtemps autant qu’il vous plaise. Certains ont par exemple des parties en plastique : cela peut plaire mais du coup l’objet sera moins durable.

En croisant tes besoins et ton utilisation avec ces différentes caractéristiques, tu devrais trouver le rasoir qu’il te faut ! Et puis il y a pleins de sites qui peuvent aider : Bonne Gueule , Un rasage au poil, Un rasage parfait, Que Bellissimo.

Pour Fred j’ai choisi le Merkur 34 C car il est parfait pour le débutants et adapté à son type de barbe (barbe courte, rasage fréquent). Il en est super content, la prise en main a été très facile.

[A la place d’un rasoir de sécurité, vous pouvez opter pour un coupe-chou, mais son utilisation demande plus d’expérience.]

2) Les Lames

Emballage en carton recyclable ou compostable

Il y a PLEINS de marques différentes. Je n’en ai pas une spécifique à vous conseiller. Vous pourrez en trouver facilement en supermarché.

Fred a testé les Merkur (fournies avec le rasoir) et les Shark, il n’a pas vu de grande différence.

Pour vous donner une idée de durée des lames : il a utilisé seulement 3 lames en 6 mois! Avec un rasage tout les 2 jours pour entretenir sa barbe de trois jours.

3) Le Savon à barbe

L’avantage du savon est qu’il dure TRES longtemps donc il est économique.

On choisira un savon de qualité, bio, sans parabènes et autres joyeusetés (un article intéressant sur la composition des mousses à raser par Consoglobe ici), et avec si possible sans un emballage plastique, ou mieux sans emballage !

Pour vous aider à choisir : la sélection de savon à barbe sur le site de Slow Cosmétique.

4) La Lotion après-rasage

Indispensable pour atténuer le feu du rasoir, on peut la faire soit même !

Fred utilise la recette de soin après rasage de Julien Kaibeck. Encore une fois, on dit : « Merci Julien ! »

Ça lui prend 2min montre en main, il en prépare tout un flacon et ça lui fait plusieurs mois.

Son petit truc en + : il ajoute une noisette d’aloé véra en complément de la lotion pour compléter l’hydratation.

5) Le Blaireau

Le blaireau va aider à monter la mousse d’un savon à barbe (oui, un peu comme une chantilly) pour ensuite facilement la répartir sur le visage.

Comme son nom l’indique le blaireau est traditionnellement composé de poils de blaireau… Mais comment vouloir avoir un mode de vie plus respectueux de son environnement si on cautionne l’élevage et la mort d’animaux juste pour notre confort personnel. Je pensais alors acheter un blaireau en poil synthétique jusqu’à ce que je tombe sur les blaireaux de la marque espagnole Vie Long en crin de cheval. Le poil utilisé provient de la crinière et de la queue du cheval. Si on l’achète en bois, on a donc un objet complètement biodégradable.

Il a une légère odeur au début mais il suffit de tremper le blaireau quelques heures avec de l’eau chaud et du savon de Marseille par exemple, et de toute façon après quelques rasages l’odeur s’estompe. Ça ne devrait pas trop déranger les amoureux de la nature !

Le Support blaireau + rasoir

Le support va permettre de faire sécher le blaireau après utilisation et de ranger son rasoir. Ce n’est pas indispensable mais tout de même bien pratique. Les bricoleurs pourront même se le fabriquer.

Avant de l’acheter regardez si le support conviendra bien à votre blaireau (généralement tous les rasoirs passent sur les supports), et notamment à son diamètre.

Des exemples de supports de blaireau+rasoir ici.

Où acheter tout cela ?

En magasin spécialisé ou sur internet.

Alors prêt à redonner un look vintage à ta salle de bain ?

3 Comments

  1. Salut
    J’en suis fan ! Depuis que j’ai commencé j’en ai meme arrête le blaireau pour simplement mousser le savoir dans les mains et l’appliquer directement 🙂
    Je vais regarder cette fameuse recette de soin après rasage 🙂 merci !

    • Nature&Noisettes

      24/04/2017 at 21:50

      Un commentaire de Greener Daddy, la classe merci! Je suis le blog de la greener family 😉
      Bon à savoir que ça marche bien sans blaireau (une simplification de plus dans la salle de bain…). Utilises tu un savon à barbe quand même du coup, ou un autre savon (savon de Marseille, savon saponifié à froid, …)?
      Sa lotion après rasage est ultra simple à faire et ça l’apaise bien après le rasage. Tu me diras si tu testes.

      • Je relis l’article et je dois dire que je ne m’étais pas posé toutes ces questions sur la forme du rasoir ^^
        Et donc me voilà à tester et approuver l’huile après rasage de Julien de SlowCosmétique 😉
        Le savon que j’utilise est un « savon à barbe » trouvé sur un marché à Sète. J’ai l’impression qu’il ne se finira jamais 🙂

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

*

© 2017 Nature & Noisettes

Theme by Anders NorenUp ↑